Chapitre 20 Fan Fiction #1

- « Bonjour à tous. »

 

Brennan se tenait sur l'estrade dans l'immense salle de conférences de Kendall, elle venait de commencer son discours. Une centaine de personnes étaient en train de la regarder et de l'écouter, dont Stephen Hoover et le financier du Jefferson.

 

C'était une conférence scientifique, chaque expert parlait d'une étude ou d'un fait scientifique de son domaine d'expertise.

 

- « Merci d'être venus. » Continua-t-elle.

 

Brennan leur sourit nerveusement, elle n'était pas très à l'aise sur la scène.

 

- « Je suis le Dr Temperance Brennan, anthropologue judiciaire pour l'institut Jefferson et associée à l'université de Miami. Aujourd'hui je vais... »

 

Une sonnerie de portable la coupa, c'était son téléphone. Cela la gêna encore plus, elle sortit son téléphone, coupa l'appel puis le posa sur le support devant elle.

 

- « Excusez-moi. Donc aujourd'hui je vais vous parler d'une étude que j'ai moi-même réalisée, le marquage microscopique laissé par un objet contondant sur l'os. Les objets conton.... »

 

A nouveau son téléphone sonna. Mal à l'aise, Brennan sourit à son auditoire. Stephen dans son coin souriait d'un air moqueur.

 

- « Je suis vraiment désolée, ça se reproduira plus. »

 

Elle coupa encore l'appel et le mit sur vibreur cette fois.

 

- « Donc je disais, les objets contondant laisse... »

 

Brennan venait de recevoir un SMS. Discrètement elle l'ouvrit et le lut :

 

AUBREY EST EN DANGER !

ON A BESOIN DE VOUS !

RENTREZ ! !

 

Brennan en resta figé, elle ne disait plus rien. Son public commençait à s'impatienter. Stephen s'approcha de l'estrade.

 

- « Brennan ? Ça va ? » Demanda-t-il inquiet.

 

Sans un regard, sans un mot, elle prit son téléphone et quitta la salle en courant. Son public la suivit des yeux intrigué.

 

 

Une fois rentrée à son hôtel, elle appela Camille, puisque c'était elle qui avait envoyé le message. Ensuite elle avait appelé l'aéroport pour s'acheter un billet pour le premier vol direction Washington. Inquiète, elle avait aussi appelé Booth. Maintenant elle préparait ses bagages car son avion décollait dans 2h.

 

Quelqu'un frappa à la porte.

 

Bones râla, car elle était occupée, elle alla ouvrir, quand elle vit qui se tenait devant la porte, elle ferma aussitôt la porte et retourna à ses occupations.

 

Ça toqua une fois de plus.

 

- « Temperance. » Dit le frappeur.

- « Va-t-en ! » Cria-t-elle.

 

Brennan n'était pas d'humeur à parler à son ex. Stephen frappa encore.

 

- « Temperance, ouvre-moi s'il te plaît. »

 

Brennan essaya de l'ignorer. Elle n'avait pas de temps à lui accorder, elle avait beaucoup de choses à emballer et à ranger dans ses valises. Lors de sa journée de shopping, elle avait fait quelques folies, surtout en souvenir pour la famille et les amis. Et il fallait que ces souvenirs supporte le voyage.

 

Stephen continua à frapper et à l'appeler, pendant un bon moment, ce qui irritait Brennan un peu plus à chaque coup.

 

Lorsque son seuil de tolérance fut plus qu'atteint, Brennan ouvrit, sans tendresse, la porte à son ex-ami.

 

- « QUOI ? » Demanda-t-elle agressivement.

 

Stephen se faufila dans sa chambre. Comportement qui n'améliora en rien la frustration de Brennan.

 

- « Tu pars ? Pourquoi ? » Demanda Hoover en apercevant les bagages éparpillés dans la pièce.

- « Ce n'est pas tes affaires. » Répondit-elle sèchement.

 

Le docteur Hoover ignora l'humeur massacrante de son amie et prit son air séducteur.

 

- « Tu sais tu peux tout me dire. » Dit-il d'un ton complice en s'approchant d'elle.

 

Brennan ne bougea pas, mais lui lança un regard qui traduisait « T'as pas intérêt à t'approcher plus ».

 

- « Tu sais ton financier. Il n'était pas très content de ton départ. » Raconta-t-il d'une voix douce et séductrice.

 

Il la regarda dans les yeux et continua à s'approcher d'elle. Elle ne baissa pas le regard.

 

- « Je le connais bien tu sais, je pourrais lui parler de toi. Qu'en dis-tu Tempête ? » Continua-t-il, avec son grand sourire charmeur aux lèvres.

 

Sans qu'il ait le temps de s'en rendre compte, Stephen se retrouva allongé sur le lit, le nez en sang.

 

- « Je t'avais dit de ne pas m'appeler « Tempête » ».Expliqua Bones, en se massant le poing qu'elle venait de portait à la figure de son ami.

 

Stephen sorti de ses gonds, il se leva en fureur tout en gardant une main sur son nez douloureux.

 

- « Tu m'as pété le nez, sale garce. » Cria-t-il.

 

Il leva une main pour frapper Brennan, mais en deux temps trois mouvements, Hoover, se retrouva collé au sol, un bras dans le dos tenu par Brennan, incapable de bouger.

 

- « Maintenant, Stephen, tu vas sortir de cette pièce et on va plus jamais se revoir, c'est compris. » Menaça la tempête en colère.

 

Stephen était contraint d'accepter, Brennan le lâcha.

 

- « Tu me l'paieras, sale garce, Tu me l'paieras. » Hurla-t-il en la pointant d'un doigt ensanglanté, puis sortit le nez toujours en sang.

 

Hoover n'était pas le genre d'homme à se laisser battre par une femme.

 

Brennan fatiguée, continua à finir ses bagages. Elle fut soulagée que lorsqu'elle se trouva dans l'avion en route vers sa maison.

Fansbones est un site créé par des fans sur la série Bones.

 

Tous droits réservés à @fansbones.